Agroécologie : en Mauritanie, 3 exemples inspirants

Publié le 09.11.2022| Mis à jour le 24.11.2022

La photographe Roberta Valerio a sillonné la Mauritanie à la découverte d’initiatives agroécologiques soutenues par le CCFD-Terre Solidaire. Elle nous raconte trois rencontres qui l’ont particulièrement marquées dans ce diaporama sonore.

Bakary, Fatimatou et Amadou ont réussi le pari d’une agriculture prospère malgré la sécheresse et les terres sableuses de Mauritanie.
Amadou préserve et diffuse des semences paysannes adaptées à la terre et au climat local. Bakary a renoncé à son projet d’émigration et créé une véritable petite oasis. Fatimatou a développé une production maraichère sur une parcelle particulièrement sableuse en milieu urbain.

L’agroécologie, un pari osé mais nécessaire

Leur pari agroécologique pouvait sembler fou pour certains. Mais la crise alimentaire qui frappe le pays montre à quel point leurs projets sont nécessaires.

La crise sanitaire, la sécheresse et les conséquences de la guerre en Ukraine ont aggravé la pauvreté et la faim dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Près d’1.8 million de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire tandis que l’agriculture ne permet de répondre qu’à 50 % des besoins de la population.

Dans un pays qui dépend à 70 % des importations pour se nourrir, les initiatives pour se nourrir localement se révèlent précieuses face à la flambée des prix. 

SOUTENIR UNE AGRICULTURE SAINE ET DURABLE 

À travers le pays, le GRDR (Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural) aide des petits producteurs à financer leurs projets et à se former. Dans la périphérie de Nouakchott, le CDD (Citoyennes et Citoyens Debout) forme des jeunes aux pratiques agroécologiques grâce à la création de fermes-écoles. Puis, il les aident à acquérir des parcelles de terre viables et à se regrouper en coopérative pour lancer leur exploitation. 

Dans un pays touché par un taux de chômage et d’émigration élevés, ces projets en agroécologie permettent aux jeunes de s’insérer et d’avoir des perspectives d’avenir. Ce modèle de production permet aux familles de subvenir à leurs besoins, de vendre leur surplus aux marchés pour générer des revenus et de proposer des aliments sains et accessibles.

Pour aller plus loin :

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Nourrissons le monde de solutions pour combattre la faim
Je découvre Je fais un don