Semences paysannes

Qu’est-ce que les semences paysannes?
Dans de nombreux pays du monde, les agriculteurs sélectionnent et produisent leurs propres semences, cultivées à partir de procédés naturels. Ces variétés paysannes sont très riches en diversité.
Elles sont entretenues par les communautés agricoles pour les adapter à leurs systèmes de production alimentaires. Et elles co-évoluent avec les changements (climat, maladies), et les besoins des communautés.
Basé sur des savoirs, savoir-faire et savoir-être des communautés paysannes, ce système semencier a permis d’améliorer la production agricole et la diversité génétique au fil des siècles, sans recours aux intrants chimiques. Ces semences ont toujours été conservées, multipliées, échangées ou vendues par et entre les familles paysannes.
Au Mali par exemple, les agriculteurs utilisent majoritairement des semences traditionnelles pour leurs cultures alimentaires. Par contre, pour les cultures encadrées comme le coton et le riz irrigué, et pour plusieurs espèces maraichères, ils sont le plus souvent dépendants des semences certifiées vendues sur le marché.

Les semences industrielles posent 3 problèmes principaux :
Un problème d’endettement et de dépendance pour les agriculteurs, qui doivent acheter chaque année les semences mais également les pesticides et les engrais qui vont avec. Ils sont particulièrement vulnérables en cas de hausse des prix de ces produits.
Un problème environnemental car ce mode d’agriculture industrielle impacte les sols, la santé des producteurs et des consommateurs et la biodiversité. Si les paysans veulent revenir aux semences paysannes, il faut parfois attendre plusieurs années pour que sol, abimé par les engrais et les pesticides, retrouve sa fertilité naturelle
Une moins bonne résistance aux sécheresses et aux crises climatiques que les semences traditionnelles.

La difficile commercialisation des semences paysannes
Dans les pays industrialisés, l’échange ou la vente des semences paysannes sont devenu marginales.
Elles sont souvent même interdites si les semences ne sont pas inscrites dans un catalogue spécifique, une démarche souvent couteuse et complexe.
Pour en savoir plus : lire la BD réalisé avec le soutien du CCFD-Terre Solidaire “Histoire de semences, résistance à la privatisation du vivant”

Les pays en développement sous pression pour restreindre les semences paysannes
La pression des multinationales est grande aujourd’hui sur les pays en développement pour les inciter à restreindre l’usage des semences paysannes et à en interdire à leur tour les échanges ou la vente.
Or dans de nombreux pays, l’usage des semences paysannes reste la solution la plus pérenne et souvent même une question vitale pour assurer leur sécurité alimentaire des communautés paysannes, qui sont aujourd’hui les plus touchées par la faim et l’insécurité alimentaire.

Nous agissons pour préserver la diversité des semences paysannes et leur usage
Dans de nombreux pays en Afrique, en Asie, au Moyen Orient et en Amérique latine, nous appuyons les organisation paysannes pour la conservation, le stockage et la distribution de semences paysannes. Le recours aux semences paysannes, avec le compostage, est un des piliers de l’agroécologie nécessaire à la souveraineté alimentaire des populations et à la lutte contre la faim.

Exemples d’actions soutenus pour protéger et promouvoir les semences paysannes
En Afrique, nous soutenons la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain (COPAGEN) qui œuvre depuis plus de 15 ans à préserver les ressources biologiques du continent.
En Tunisie, nous soutenons l’Association Tunisienne de Permaculture qui a fait tout un travail d’identification de semences paysannes oubliées. En sillonnant le pays, elle a trouvé des trésors comme une tomate côtelée, sucrée et juteuse, ou une ancienne pastèque du sud de la Tunisie.
Au Liban nous soutenons l’association Buzuruna Juzuruna (nos graine sont nos racines) qui a créé une bibliothèque de semences qui préserve, multiple et distribue plus de 80 variétés anciennes de céréales et de légumineuses.

Tous nos articles sur : Semences paysannes

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne