Alerte : aidons les populations brésiliennes à faire face à la crise alimentaire

Publié le 16.04.2021 Mis à jour le 02.05.2021

Au Brésil, le gouvernement de Bolsonaro continue de croiser les bras pendant que la COVID-19 ravage son pays. Pourtant, l’heure est à l’urgence : plus de la moitié de la population souffre d’insécurité alimentaire. L’ensemble de nos partenaires sur place est mobilisé. Aidons-les à soutenir les populations dans le besoin.

Distirbution organisé par le Mouvement des sans terres © Wellington Lenon/MST
© Wellington Lenon - MST

La pandémie de la faim

Réputé pour sa lutte contre l’insécurité alimentaire, le Brésil sort pour la première fois en 2014 de la carte de la faim des Nations Unies. Quatre ans après, en 2018, il y figure de nouveau et la situation ne fait dès lors que se dégrader. Comment expliquer ce retour de la faim dans le pays ?

- Le gouvernement de Jair Bolsonaro, tout comme celui de Michel Temer avant lui, mène,des politiques d’austérité depuis 2016, qui démantèlent les nombreux programmes qui avaient contribué au recul de la faim dans le pays.

En priorisant l’agro-industrie, ces gouvernements ont fait le choix d’une agriculture qui ne nourrit pas et aux impacts socio-environnementaux désastreux.

- A cela, s’ajoutent les conséquences aggravantes de la COVID-19. De nombreux foyers ont perdu du jour au lendemain leurs sources de revenus, ce qui ne leur permet plus de se nourrir en quantité et qualité suffisante. En parallèle, les prix des aliments ont considérablement augmenté. Pour exemple, l’inflation du prix du riz a atteint 76% en 2020.

« Il y a la pandémie du virus, mais aussi une pandémie de faim », Kelli Mafort, Mouvement des travailleurs et travailleuses ruraux sans terre (MST)

Le Réseau Brésilien de recherche en Souveraineté et Sécurité Alimentaire (Pensann), a mené une enquête nationale sur l’insécurité alimentaire dans le contexte de la pandémie. Les chiffres révélés sont alarmants.

Le nombre de personnes souffrant de la faim, a augmenté de 8,8 millions en à peine deux ans.

Nos partenaires se mobilisent

Pour faire face à cette crise, nos partenaires participent au formidable effort de mobilisation communautaire pour venir en aide aux plus démunis, notamment en ville, à travers des distributions alimentaires. Mais surtout, ils continuent de défendre et promouvoir l’agroécologie paysanne qui garantit une vraie résilience du système alimentaire grâce à une production diversifiée et des circuits de commercialisation courts.

« La vraie nourriture, c’est celle qui respecte le travail, qui respecte le travail de la femme, qui respecte la biodiversité » Paulo Petersen, AS-PTA

© Wellington Lenon - MST
© Wellington Lenon - MST
JE FAIS UN DON

Les champs d’actions pour sortir de la crise sont nombreux :

- Développer l’accès à une alimentation saine et à des prix abordables

- Favoriser l’accès à l’eau pour la production agricole et la consommation des familles dans les régions au climat semi-aride du Nordeste.

- Porter une attention particulière à l’alimentation des jeunes et enfants ; reconnaître le rôle essentiel des femmes ; défendre le droit des communautés paysannes et indigènes qui sont expulsées de leurs territoires, lieux de vie et d’alimentation.

- Stimuler la production et renforcer l’autosuffisance alimentaire des communautés locales.

- Défendre le rôle de l’agriculture familiale et de l’agroécologie dans la production et l’approvisionnement d’aliments sains.

- Encourager des politiques publiques qui luttent contre la précarité des plus vulnérables.

Aidons-les à agir

Face à l’urgence de la crise, il faut soutenir des modèles agricoles capables de répondre à la faim, tout en étant respectueux de l’environnement et des populations.

La générosité et la solidarité, c’est donner aux populations vulnérables les moyens d’agir.

JE FAIS UN DON

sources : Pensann

À lire
Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066