Ardèche (07) : 3 conférences-débats avec Philippe Demeestère

Publié le 01.03.2022| Mis à jour le 03.03.2022

vendredi 18 mars - samedi 19 mars


Philippe Demeestère est arrivé à Calais en février 2016 quelques mois avant le démantèlement de « la grande Jungle ». Ce fut pour lui un « lieu de renaissance ». Depuis le début de sa grève de la faim, le 11 octobre, il dort sur un lit de camp dans l’église avec deux militants associatifs. « On fait des exilés un enjeu électoral et ici à Calais on s’habitue à l’intolérable. Il y a une routine des pratiques policières et les associations courent après les dommages que causent ces policiers », tance le retraité, à l’origine ces deux dernières années de l’ouverture de lieux d’accueil hivernaux pour les réfugiés. Il en est convaincu : « Les exilés sont une chance. » En risquant « leur peau » pour changer de vie, « ils nous sortent de notre sujétion ». (extrait d’un article de presse La Croix)

Contact : Charles Bécheras – becheras.charles@neuf.fr – 06 86 83 81 74