Birmanie : une expo photo qui montre la résistance de la jeunesse

Publié le 20.01.2023| Mis à jour le 27.01.2023

mercredi 1 février 18h - mercredi 22 février
Mairie du 14e, Pl. Ferdinand Brunot

Voir le détail de l'événement

Depuis le coup d’état du 1 er février 2021 et la répression du printemps birman, des poètes et d’intrépides jeunes photographes de toutes origines ethniques et confessions religieuses sont unis contre la dictature. Une exposition sur les grilles de la mairie du 14ème à Paris fait découvrir leur travail et leur combat.

Inauguration le 1er février à 18h, square Ferdinand Brunot, devant la mairie du 14ème arrondissement de Paris (en salle des mariages en cas d’intempéries).

Deux ans après le coup d’État perpétré le 1er février 2021 par le général Min Aung Hlaing contre le gouvernement démocratiquement élu d’Aung San Suu Kyi, la jeunesse birmane se bat pour la liberté. Malgré l’escalade de la terreur, la Résistance fait preuve d’une extraordinaire résilience face à la junte militaire.

L’exposition est inspirée du livre Printemps birman (Héliotropismes), sous la supervision de la photographe birmane Mayco Naing et de l’artiste française Isabelle Ha Eav.

L’exposition rassemble les poèmes d’une nouvelle génération d’écrivains exilés, assassinés ou emprisonnés, et les images de photographes qui doivent rester anonymes mais dont le travail a été récompensé par les prix les plus prestigieux : World Press Photo, Visa d’Or, Pulitzer, Robert Capa Golden Medal.

Cette exposition est soutenue par le CCFD-Terre Solidaire.

#AvecToiMyanmar #WhatsHappeningInMyanmar

Le salut à trois doigts est désormais le signe de ralliement de tout un peuple. Des millions de personnes manifestent leur opposition au coup d’État qui a eu lieu la veille du jour de la prestation de serment des parlementaires élus lors des élections de novembre 2020, empêchant ainsi la procédure de validation.

Photo © Photographe anonyme

A découvrir aussi : deux ans après le coup d’état le soutien à la société civile birmane doit s’affirmer. Conférence interassociative le 1 er février

Quand la faim augmente, nourrissons le monde de solutions pour la combattre
Je découvre Je donne